S'abonner à RSS - Le blog de Les Communautés de travail

Le blog de Les Communautés de travail

Billet de blog

Les aventures communautaires de Denise et Louis Bouvet

Durant les premiers mois de l’entreprise, Marcel Barbu n’embauchait pas de personnel féminin car pour lui, la femme devait rester au foyer.
Des jeunes filles rejoindront l’effectif de l’entreprise vers le milieu de l’année 1942. La première embauche fut faite le 4 mai et l’on compta 8 employées au 1er septembre 1942 sur un effectif de 91 salariés.
Denise et Louis Bouvet furent le premier couple à intégrer les ateliers, en dehors bien sûr de Pierrette et Marcel Barbu. On peut deviner qu’ils ont tenu une place à part parmi la grande majorité de jeunes personnes célibataires.

Billet de blog

Vingt-et-un ans au maquis Barbu en 1944

En 1944, quand il devient de plus en plus dangereux de s’engager dans la résistance, Marie-Antoinette Vergès n’hésite pas longtemps à rejoindre la Communauté de travail Marcel Barbu à Valence.

En quelques semaines, elle échappe à l’arrestation à Paris qui l’aurait conduit à la prison et sûrement à la déportation, puis transporte clandestinement des boîtiers de montres de Valence à Besançon et en retour, elle revient avec de l’argent en billets pour faire vivre le maquis de Combovin. 

Voir ci-joint l’histoire de son passage à la Communauté 

Billet de blog

Le Lien, bulletin de la communauté Boimondau

En 1943, la Communauté de Travail Marcel Barbu est dispersée.  Les Compagnons, les jeunes et les femmes qui ne risqués pas de partir en Allemagne pour le Service de Travail Obligatoire - STO, sont restés à l’entreprise à Valence ou dans les lieux de fabrication clandestins, d’autres sont réparti chez divers amis dans la Drôme, d’autres ont rejoint l’entreprise de Marcel Barbu à Besançon, et une partie est restée à la ferme à Combovin (au pied du Vercors).

Billet de blog

La belle aventure

Dans le fascicule joint sont rassemblé des extraits du bulletin Le Lien de la Communauté Boimondau. Ils concernent la période 1943 - 1944, quand la Communauté de travail Marcel Barbu s’est repliée dans une ferme au Vercors et a participé activement à l’organisation de la résistance.

Billet de blog

La Communauté de travail l'Habitat

C’est le 1er mai 1948 - fête du travail - que André Plaisantin concrétise son projet de Communauté de travail par la création de l’HABITAT à Lyon.

 Depuis sa rencontre en 1946 de Marcel Barbu lors d’une conférence à Lyon sur son expérience de la Communauté à Valence (qui deviendra Boimondau en 1947), André va s’acharner à convaincre et rassembler quelques personnes pour sa réalisation.

Billet de blog

Quelles structures juridiques pour les Communautés de travail

Rapidement, Marcel Barbu se rend compte que les statuts juridiques de la première Communauté n’ont pas d’avenir. Il présente des projets de loi qu’il n’arrivera pas à faire voter par l’Assemblée des députés.

Billet de blog

Hommage à Pierrette Barbu

VALENCE AU FEMININ : Promenade d'orientation pour l'égalité.

 Lors de la journée de la Femme, le 8 mars 2009, les guides de Valence « Ville d'art et d'Histoire », ont présenté :

             Marguerite BEAU (1911-1997), conservatrice du Musée et de la Bibliothèque de Valence de 1950 à 1976.

             Jeanne DE FLANDREYSY (1874-1959), femme de lettres.

             Fethiye CETIN (nés en 1950), écrivaine et avocate militante des Droits de l'Homme.

             Les sœurs Trinitaires, depuis 1685 à Valence, infirmières et enseignantes.

Billet de blog

Francis Bayle : Vers la disparition du salariat

Après la guerre, tous les rêves sont permis, nombreuses sont les réflexions dans l’église catholique, elles s’appuient sur les expériences ouvrières : Godin, la compagnie des vernis « Valentine » et la Société « Monsavon » les Forges et Aciéries de Bonpertuis et aussi la Communauté Boimondau.

Dans ce fascicule, d’autres exemples sont cités, même hors de France 

Billet de blog

Stage de Jean Gourot à Boimondau

Jean Gourot a effectué un stage comme manœuvre à la Communauté Boimondau en 1950.

La communauté de travail Boimondau accueille chaque mois de nombreux visiteurs de France et de l’étranger. Pour éviter la désorganisation du travail, la communauté organise des visites groupées une fois par mois.

Billet de blog

La Communauté le Bélier à Besançon

La Communauté de travail Le Bélier à Besançon est la deuxième Communauté issue d'une entreprise de Marcel Barbu qui fabrique des boîtes de montre.

Communauté de Travail "du Bélier" était située à Besançon.

L'entreprise a été créée entre 1936 - 1939, par Marcel Barbu, elle deviendra Communauté de Travail en 1947 avec Maurice Lemercier comme premier chef de Communauté.

En 1950, elle est composée de 90 familles