La santé dans le débat, spécial élections 2012

Thématiques : 
2217 lectures
A quelques mois des échéances électorales de 2012, la Mutualité Française rend publiques ses orientations pour rendre le système de santé plus juste, plus efficace et pérenne. Elles portent à la fois sur le financement de l’assurance maladie obligatoire, sur les rôles respectifs de l’assurance maladie et du régime complémentaire et sur l’amélioration de la prise en charge des patients. Parmi ses propositions, la Mutualité Française défend notamment le droit à une complémentaire santé désormais indispensable pour permettre l’accès de tous à des soins de qualité.

 

La Mutualité Française, dans un contexte de risque de détérioration de la qualité de l’accès aux soins et de dégradation du financement de l’ensemble de la protection sociale, entend participer activement à l’alimentation des débats des échéances électorales de 2012, les questions relatives à la santé en constituant un enjeu majeur.
Orientations

 

Un préalable : réformer en profondeur le financement de l'assurance maladie obligatoire
Dès lors, l’absence de réforme structurelle du financement de la protection sociale obligatoire met en péril l’existence même de notre système de santé et le principe de solidarité - entre les générations, entre les biens portants et les malades, entre les riches et les pauvres - qui le fonde. La réforme du financement de la protection sociale obligatoire apparaît urgente. Il en va de la pérennité de notre système de santé et de la garantie de l’application du principe de justice. Cette réforme doit restaurer l’efficacité des prélèvements sociaux mise à mal par les nombreuses exonérations de cotisations sociales et exemptions
d’assiettes.
 
Pour un système de santé plus juste
Replacer l’égalité et la justice au coeur du système de santé c’est agir pour favoriser l’accès de tous à la prévention et à des soins de qualité. Pour cela, la Mutualité propose d’agir au travers de deux leviers : l’accès à une complémentaire santé dans des conditions équitables et la disponibilité effective des soins en termes de prix et de localisation géographique.
 
Pour un système de santé plus efficace
Les acteurs du système de santé délivrent des soins de qualité. Les Français y sont attachés. Pourtant, son organisation est perfectible comme l’illustre régulièrement l’actualité et des cas comme celui du Médiator entament la confiance dans le système de santé. En outre, des transformations sociologiques et techniques sont à l’oeuvre tant du coté des professionnels de santé que des patients. L’ensemble des acteurs du système de santé doit prendre ses responsabilités pour améliorer l’efficacité du système. Les mutuelles sont prêtes à prendre les leurs.
 
Pour un système de santé pérenne
La réforme du financement de la protection sociale obligatoire, l’apurement de la dette étant un impératif pour assurer la pérennité du système de protection sociale, doit aussi être l’occasion de repenser l’utilisation des ressources financières disponibles. Donner toute sa place à la prévention et la promotion de la santé, c’est aussi travailler à la pérennité et la solidarité de notre système de protection sociale pour les générations futures. Mais c’est un changement d’état d’esprit qui doit être opéré en associant pleinement la prévention et le soin ; ce changement ne sera possible qu’accompagné d’un effort pédagogique important, dans une perspective de développement de la démocratie sanitaire.
 
 
Toute la démarche de la Mutualité Française : la santé dans le débat, spécial élections 2012
Fichier attachéTaille
orientations_de_la_mf_bis.pdf242.46 Ko

A propos de l'auteur

Scop La Péniche

La Scop la Péniche administre les contenus proposés sur les sites de la plateforme Rhone-Alpesolidaires.

Elle assure l'animation éditoriale de cet outil de communication mutualisé par et pour les structures de l'économie sociale et solidaire et de l'entrepreneuriat social.

 ...

Coordonnées

.
38000 Grenoble
Email