Santé publique : Les jeunes s'adressent aux jeunes... Et Mistral gagnant !

Thématiques : 
1911 lectures
Lutter contre les inégalités sociales et agir pour un mieux-vivre ensemble passe aussi par la santé publique. Depuis maintenant 6 ans, des étudiants en soins infirmiers de l'Institut Saint-Martin mènent des actions de sensibilisation en direction des jeunes dans le quartier Mistral.

L'histoire commence en 2006. L'institut de formation aux soins infirmiers Saint-Martin s’associe à l'Afev (Association de la fondation étudiante pour la ville) pour mettre en place des actions de lutte contre les inégalités sociales – et plus spécifiquement de santé – dans les quartiers dits prioritaires. Accès aux soins, hygiène bucco-dentaire, alimentation, etc., de futurs infirmiers conduisent dès lors, dans le cadre de stages, des opérations de prévention en MJC, Maisons de l'enfance, centres sociaux...

 

En 2010, les liens entre l'institut Saint-Martin et le quartier Mistral se renforcent puisque l'école s'installe au 66, avenue Rhin et Danube, participant d’ailleurs ainsi au projet de rénovation du quartier Mistral-Eaux claires. L'idée : développer la mixité sociale et donner un nouveau dynamisme à un secteur réputé enclavé et difficile.

 

Créer un rapport de proximité

 

Depuis, les actions de santé publique au sein du quartier ne cessent de se développer, touchant de plus en plus de jeunes habitants. Et le résultat est des plus positifs ! « Quand ce sont les jeunes qui s'adressent à d'autres jeunes, le message passe plus facilement, confie Magdalina Dimitrova, déléguée territoriale de l'Afev. Il est mieux reçu, mieux entendu et le dialogue est beaucoup plus facile ».

 

Le thème des interventions est choisi d'après les diagnostics élaborés par le service santé de la ville et les professionnels de terrain. Exemple : la sensibilisation aux bonnes habitudes alimentaires menée à la MJC Anatole France, ou un travail autour du handicap au collège Aimé Césaire (2010-11).

 

« Nous privilégions les actions sur le long terme, souligne Magdalina. Il faut du temps pour établir un vrai rapport de confiance entre les étudiants et les jeunes. Et puis les stagiaires conçoivent leurs actions sur la durée : leur portée en est plus grande ! »

Ainsi, les trois étudiantes concernées ont pu aborder les multiples aspects du handicap : séances autour de la langue des signes, le braille, les chiens d'aveugle, tournoi de fauteuils roulants, etc. Jusqu'à ce que les jeunes s'approprient pleinement le sujet et montent eux-mêmes une exposition de sensibilisation à l'adresse des autres élèves du collège !

 

Des étudiants en soins infirmiers concernés

 

Autre clé de la réussite des actions ? La volonté et l'engagement. « Les futurs professionnels de la santé ont une sensibilité naturellement tournée vers autrui, note Marie-Paule Le Bourdonnec, directrice de l'Institut Saint Martin. Nos étudiants se sentent tout particulièrement concernés par les problématiques sociales. Ils sont moteurs pour participer à ces actions au cœur du quartier.»

 

Dernière « opération santé » conduite par les étudiants en soins infirmiers : la préparation des sorties ski de la MJC Anatole France. Une activité peu habituelle pour la plupart des jeunes. Comment se nourrir, s'habiller, se protéger, se comporter sur les pistes ?

« Les jeunes ont accueilli les messages avec enthousiasme. Les étudiantes se positionnant d'abord en tant que jeunes ne sont pas encore assimilées à des professionnelles de la santé, ce qui les rend plus proches, conclut Magdalina. Pour l'anecdote, un enfant blessé qui ne pouvait pas participer aux sorties tenait absolument à participer aux séances de sensibilisation ! »

 

Et l’implication des étudiants de l'institut Saint-Martin dans le quartier Mistral ne sera que plus forte l'an prochain puisqu'il est prévu que certains d'entre eux intègrent les « Koloc' », les colocations solidaires et citoyennes. Les bâtiments seront livrés à Mistral en septembre 2012.

 

 

 

 

En bref  

Depuis 2006, l'Institut Saint-Martin propose des stages de santé publique en lien avec les quartiers dits prioritaires et valorise l'engagement de ses étudiants dans des actions de solidarité locale. Pour cela, il est partenaire de l'Afev, qui fait le lien avec les acteurs du territoire, et accompagne les étudiants dans le montage du projet.

A propos de l'auteur

Scop La Péniche

La Scop la Péniche est une entreprise coopérative spécialisée dans l'animation de communautés professionnelles autour des enjeux de communication web, de numérique et de data.

Elle assure l'accompagnement à maitrise d'ouvrage à la stratégie,  à la conception et à l'animation...

Coordonnées

.
38000 Grenoble